Son binocle_concerts
for
Erik Satie
by Jean-François D'Or

Ode à Erik Satie



Interlude, musique d'ameublement et autres didascalies


Bonjour, 

Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde.

Je suis venu au monde très jeune dans un temps très vieux. 

Tout le monde vous dira que je ne suis pas un musicien. C'est juste. Dès le début de ma carrière, je me suis, de suite, classé parmi les phonométrographes. Mes travaux sont de la pure phonométrique. La première fois que je me servis d'un phonoscope, j'examinai un si bémol de moyenne grosseur. Je n'ai, je vous assure, jamais vu chose plus répugnante. J'appelai mon domestique pour le lui faire voir. Au phono-peseur un fa dièse ordinaire, très commun, atteignit 93 kilogrammes. Il émanait d'un fort gros ténor dont je pris le poids.

Quant aux explosions sonores, souvent si désagréables, le coton, fixé dans les oreilles, les atténue, pour soi, convenablement. Ici, nous sommes dans la pyrophonie.

Je crois pouvoir dire que la phonologie est supérieure à la musique. C'est plus varié. L'avenir est donc à la philophonie.


Erik Satie. 1912. Ce que je suis (Fragment).



Son Binocle


20h01 Préface et préliminaires.


20h24 Interlude, musique d'ameublement et autres didascalies. 

Piano. Interprétation Jean-François D'Or.


21h07 Entr'acte. Film de René Clair, 1924. Scénario de Francis Picabia, musique d'Erik Satie.


21h41 Vendanges tardives. Tentatives de morceaux personnels.

Piano, guitare, blaireau. Jean-François D'Or.


22h22 Morceaux en forme de poire. Edition limitée.



Textes et programme complet en suivant ce lien : Son binocle.

Homage to Erik Satie. 4 sessions of concert and installation realized by Jean-François D'Or. 


Morceau en forme de poire is a collection of wooden boxes designed by Jean-François D'Or as an humble homage to French composer Erik Satie. Morceaux en forme de poire.

Limited series of 80 pieces edited on the occasion of concerts Son binocle.


Vifs, sensibles et chaleureux mercis à : Emilie, Félix, Denis, Michel, Stéphanie, et Erik Satie.


Pictures © Stéphanie Derouaux © Kaatje Verschoren.


En avril 1902, Vincent d'Indy, un virulent critique, s'adresse aigrement à Erik Satie : 
« Vos musiques n'ont aucune forme ! Cela ne vivra pas ! »
Satie réplique : 
« Quelle forme ? En forme de quoi ? »
Le lendemain matin, il intitule alors une série de sept compositions "Trois Morceaux en forme de poire" pour railler ce souci de forme dont il connaissait néanmoins parfaitement la nécessité.


Trois morceaux en forme de poire. Sept mouvements. Erik Satie. Septembre 1903.

Morceaux en forme de poire. Wooden boxes designed by Jean-François D'Or as an humble homage to french composer Erik Satie. Limited edition.

Sessions #1, #2, #3, #4.

10 novembre 2018 - 01 décembre 2018 - 12 janvier 2019 - 26 janvier 2019



Textes et programme complet en suivant ce lien : Son binocle.

Homage to Erik Satie. 4 sessions of concert and installation realized by Jean-François D'Or. 



Préface et préliminaires

Erik Satie. Interlude, musique d'ameublement et autres didascalies.

Piano, interprétation Jean-François D'Or.


Son binocle (Erik Satie).

Profiter de ce qu'il a des cors aux pieds pour lui prendre son cerceau (Erik Satie).

Gymnopédie (Erik Satie).


Didascalies

Méditations, à Albert Roussel (Erik Satie).

Le bain de mer (Erik Satie).

Profiter de ce qu'il a des cors aux pieds pour lui prendre son cerceau (Erik Satie).

Danses cuirassées (Erik Satie).

Son binocle (Erik Satie).


Morceaux en forme de poire

Boîtes. Eloge de Erik Satie. Design Jean-François D'Or. Edition limitée.

Morceaux en forme de poire.


Entr'acte

Film de René Clair, 1924. Scénario de Francis Picabia, musique de Erik Satie.


Vendanges tardives

Tentatives de morceaux personnels. Piano, guitare, blaireau, Jean-François D'Or.


Hautrive, le vieux cheval.

Prélude, et des poussières.

Diapason, le La de Jean.

Symétrie, danse ambidextre. Ou la main droite n'est pas moins gauche que la gauche qui, elle, est maladroite.

Des miettes de silence saupoudrent mon épaule.

L'apparition (à Georges Perec).

La berceuse du lac ou le doudou éventré.

Johann Sebastian Bach, BWV 999 prélude en do mineur. Félix, le renard bleu.

Vendange tardive. Olfactif.

Corde(s).



BUY INFO SHARE

Buy

How to buy this product ?

Info

Get more info

Share

Follow us

Newsletter